Web
Analytics Made Easy - StatCounter
 

La jarretière


Que l’on soit pour ou contre, la jarretière est une des traditions du mariage. Mais ça ne fut pas toujours le cas. Son existence remonte au Moyen-Âge, et elle n’avait à la base aucun lien avec le mariage.

Les origines

Cet accessoire de lingerie a été inventé pour tenir les bas des femmes au Moyen Âge. Il s'agissait d'un ruban qu'elles nouaient autour de leurs cuisses. Les femmes avaient donc des jarretières, et non une seule comme c'est le cas aujourd'hui.

Au cours d’un bal, en pleine guerre de cent ans, la Comtesse de Salisbury, maîtresse du roi Edouard III, perd sa jarretière.

Galant, le roi la ramasse, la noue autour de sa propre jambe et déclare : « Messieurs, honni soit qui mal y pense. Ceux qui rient maintenant seront très honorés d’en porter un semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le chercheront avec empressement. ». Il fonda l’Ordre de la Jarretière, le 23 avril 1348.
C’est encore aujourd’hui le plus élevé des ordres de la chevalerie britannique ! Être nommé Chevalier ou Dame de la Jarretière est un immense honneur, et l’on porte fièrement sa boucle de velours bleu avec la devise royale inscrite en lettres d’or, à la jambe gauche pour les hommes et au bras gauche pour les femmes.


Il faut attendre quelques siècles pour que la jarretière devienne une tradition de mariage.  Ayant peu de moyens, les couples complétaient la dot de la mariée en mettant aux enchères la jarretière de la mariée.

Le principe était simple : les hommes payaient pour que la mariée soulève ses jupons jusqu'à révéler le fameux ruban alors que les femmes, elles, payaient pour que la mariée le redescende.

Si le gagnant était un homme, il avait le droit de retirer la jarretière avec ses dents et de la garder comme porte-bonheur. Si c'était une femme, celle-ci donnait le droit à la mariée de conserver la jarretière sur sa cuisse.

De couleur généralement bleue et blanche, la jarretière de mariage symbolisait l'amour, la fidélité et surtout la virginité.



La jarretière de mariage de nos jours

Idéalement un bon DJ animera la scène en faisant participer les hommes et les femmes sur un air de musique, pendant que la mariée perchée sur une table tout en dansant fera monter et descendre sa robe au fil des enchères.

Les hommes font des dons d'argent pour que la robe monte et les femmes en font de même pour qu’elle redescende. Plus les dons sont élevés plus la robe monte haut jusqu'à ce qu'elle laisse apparaître la jarretière. L'heureux veinard qui l'aura fait découvrir aura le privilège de la décrocher.

Vous pouvez aussi mettre en scène le marié qui aura pour tache de faire monter et descendre la robe au fil des enchères.

Certains invités  trouvent cette cérémonie humiliante et l'assimile à du racket organisé, mais la plupart des mariés avouent s'être bien amusés. En effet, il existe de très jolies jarretières de mariage de couleurs pastel ou vives, avec ou sans dentelles, qui permettent de mettre en avant les jambes de la mariée. Rien ne l'oblige à la montrer, mais c'est bien pour un plaisir personnel et pour monsieur que les futures mariées osent cette pièce de lingerie à la fois sexy et romantique.



tradition jarretière mariage lingerie

20 vues0 commentaire