Web
Analytics Made Easy - StatCounter

Alors ça, c’est le bouquet !!!

On ne s’imagine pas un mariage sans bouquet !

Il est souvent offert par le futur marié à sa future épouse chez les parents de celle-ci. En effet, beaucoup de reportage de mariage nous montre le futur marié, impatient, au bas des escaliers ou le doigts sur la sonnette, trépignant pour découvrir sa sublime fiancée et lui offrir le FAMEUX BOUQUET.

* Instant Emotion *

Bouquet qu’il aura peut-être choisi lui-même (avec nombres d’indications de la part de sa chérie, concernant les couleurs, le style de la robe (bohème, chic, romantique), des indices sur la coiffure, le thème choisi pour le mariage et la décoration,…) ou que mademoiselle aura préféré choisir elle-même pour éviter toute déception en accompagnant chéri chez le fleuriste.

Le bouquet est en effet assorti à la décoration florale de votre lieu de mariage et en adéquation avec la robe, la coiffure, les volontés et goûts de la future mariée. (Désolée messieurs… ). Mais l’originalité est de mise et tout est permis en termes d’esthétisme, de ligne, de fleur, de coloris etc.

Aujourd’hui, le bouquet de mariée est devenu une véritable œuvre d’art. Rond, cache-main, en cascade, simple ou sophistiqué, il s'agit de compositions spectaculaires, réalisées par des professionnels toujours à la recherche de nuances et de matières nouvelles.



Quelques conseils cependant : si vous êtes de petite taille, évitez le  bouquet trop gros ou en cascade, qui risque de vous tasser. Si  votre robe de mariée est fleurie et colorée : pas la peine de surcharger. Si vous êtes très grande ou que vous avez une robe vaporeuse, choisissez un bouquet plus fourni . Mais il n’y a pas que la mariée qui a la chance de profiter du joli bouquet ! Les déclinaisons habituelles seront les petits bouquets assortis pour les demoiselles d’honneur, une petite fleur de votre bouquet accrochée à la boutonnière du fiancé. On peut aussi prévoir des boutonnières pour les témoins et les papas (à accrocher au revers gauche de leur veste), et pour le corsage des mamans.  


Les origines du traditionnel bouquet

Pendant l’Antiquité, la mariée portait un bouquet généralement composé d’herbes aromatiques, comme de la ciboulette ou encore du thym, qui étaient censées chasser les mauvais esprits le jour du mariage. Le bouquet de mariée comportait également des herbes aphrodisiaques pour les jeunes mariés.

Au Moyen Âge, les mariages étaient célébrés au printemps en raison de la prolifération des fleurs (et peut-être aussi car c’était à ce moment là que l’on se lavait le plus … !).

Puis, au XVIIIe siècle, le bouquet de la mariée se composa de fleurs d’oranger pour leur agréable odeur. Les fleurs odorantes étaient, en fait, surtout utilisées pour masquer les odeurs corporelles des gens, car il n’y avait pas beaucoup d’hygiène à cette époque. La tradition voulait que le couple offre le bouquet de fleurs aux dieux, une fois la cérémonie terminée, pour un mariage heureux. Les fleurs qui composaient le bouquet avaient toutes une signification particulière : une sorte de message intime destiné au futur marié.

A partir de fin du 19e siècle, la fleur d’oranger est toujours présente, et on ajoute la tradition de la cloche de verre. Cette fleur, dont les pétales ne se détachent pas, est séchée et conservée sous une cloche de verre dans le salon.


Des fleurs artificielles pour mon bouquet ???

Pourquoi pas, si vous êtes allergique au pollen, par exemple.   Autre avantage des fleurs artificielles : elles tiendront toute la journée, et vous pourrez même le conserver par la suite, sous cloche ou non, pour avoir un joli souvenir. Vous pouvez aussi en agrémenter votre coiffure et celle des demoiselles d’honneur. Toutefois, les fleurs naturelles restent bien plus jolies, et surtout, leur parfum est un pur bonheur. 

Quelles fleurs choisir ?

L’idéal est de choisir des fleurs de saison, et que vous aimez.

Printemps : amaryllis, freesia, tulipe, rose, primevère, jacinthe, anthurium, iris, forsythia, cyclamen, muscari, lilas, pavot. Eté : freesia, lys, rose, gerbera, soleil, pois de senteur, anthurium, bleuet, lavande, pivoine, lisianthus, astilbe. Automne : aster, dahlia, hortensia, marguerite d’automne, rose, cyclamen. Hiver : crocus, pensée, jasmin d’hiver, perce-neige, mimosa d’hiver, hellébore, camélia, amaryllis, renoncule, anémone.





Attention toutefois aux codes couleurs et à leurs significations si cela est important pour vous.

Symbolique positive

Rose rouge : passion Rose blanche : amour pur Rose rose : amour véritable Œillet : amour sincère Tulipe : amour parfait, déclaration Jasmin : amour voluptueux Cyclamen : sentiments durables Pivoine rose ou rouge : sincérité Orchidée : ferveur, séduction, sensualité Azalée, jacinthe : joie d’aimer Lys : pureté, harmonie Lierre, tournesol : fidélité Fleur d’oranger : virginité Lilas mauve : abandon du cœur

Symbolique moins positive

Rose jaune : infidélité Violette : amour secret Glaïeul : indifférence Narcisse : froideur Pervenche : mélancolie Chrysanthème : amour terminé Coquelicot : ardeur fragile Camélia blanc : amour dédaigné

Après si votre fleur préférée est la rose jaune, cela ne veut pas forcément dire que vous êtes infidèle…


Le traditionnel lancé du bouquet !

La signification du bouquet de la mariée prend surtout son sens dans la coutume du lancer du bouquet ! Généralement, ceux qui prévoient de réaliser cette tradition demandent au fleuriste un autre petit bouquet, beaucoup plus simple, pour ne pas devoir se séparer de ce si précieux symbole d’émotions et choisi avec tant de réflexion et de préparation.

L’origine de cette tradition n’est pas très sûre. Plusieurs théories sont possibles mais aucune n’a pu être vérifiée :

S’emparer de la chance de la mariée : Une ancienne coutume voulait que la mariée lance ses effets personnels (Bijoux, jarretière, tissus de la robe) pour transmettre sa « chance » aux autres demoiselles. Le lancer du bouquet pourrait trouver son origine dans cette coutume.

Transmettre un message : Le marié, en choisissant le bouquet, devait sélectionner les fleurs en fonction de leur langage. La rose rouge, par exemple, symbolise un amour passionnel. En lançant son bouquet aux autres demoiselles, la mariée communique aux jeunes filles l’amour que son nouvel époux lui porte.

Le bouquet pour les messieurs : Une autre théorie prétend qu’initialement, c’était les hommes célibataires qui étaient concernés. Ceux-ci courraient derrière la mariée jusqu’à ce que l’un d’eux attrape le bouquet. Le jeune homme pouvait alors l’offrir à la jeune fille de son choix.

Aux temps des croisades : Le bouquet, constitué de fleurs d’oranger (symbole de pureté) et symbolisant l’union sacré des époux, était lancé vers le ciel, en direction de Dieu. La femme qui le rattrapait était désignée par le Divin comme la prochaine à se marier.



Aujourd’hui, cette tradition 100% féminine se perpétue et permet de mettre en valeur les jeunes filles de votre mariage(vos amies, vos sœurs, vos cousines, vos collègues,…),  de passer un moment amusant et privilégié durant quelques minutes avec toutes ces jeunes filles qui comptent pour vous, et d’obtenir parfois des photos inoubliables voire insolites ( car certaines jeunes filles sont très compétitives et sont prêtes à tout pour s’emparer du trophée fleuri).

Le principe est simple : à la sortie de la mairie ou de l’église, parfois lors de la réception, la mariée rassemble toutes les demoiselles célibataires (celles qui sont en couple mais non mariées sont acceptées !), se retourne et lance son bouquet par-dessus son épaule. Selon la tradition, celle qui rattrapera le bouquet de mariée au vol sera la prochaine à se marier !



mariage bouquet tradition célébration wedding bride

25 vues